AccueilÉquipe et coordonnéesSe connecterEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  Répertoire  »  Recherche détaillée
Titanica, la robe des grands combats, Edmund C. Asher, Londres, 1968 [1998 - 2000]
(Leméac Éditeur, 2001) 12.95$

Ce texte a été présenté en lecture publique au KunstenFESTIVALdes Arts, à Bruxelles, en mai 2000, lors d'un échange intitulé Montréal/Bruxelles, entre le CEAD, Playwrights Workshop Montreal, le Centre des Écritures dramatiques Wallonie-Bruxelles, Temporalia et le Vlaams Theater Institut, en Belgique.&r Pour l'écriture de ce texte l'auteur a bénéficié de la Résidence du CEAD sur les jeunes écritures, du 5 au 15 septembre 2000.
Création
École nationale de théâtre du Canada, avril 1999; Théâtre d'Aujourd'hui, 23 octobre 2001
Auteur(s)
Sébastien Harrisson (Auteur masculin)
Durée
2h00
Nombre de personnages
10 Personnage(s), 5 Femme(s), 5 Homme(s), 13 Acteur(s)
Particularités distribution
5 femmes, 5 hommes et des figurants (punks et militaires)
Traduction(s)
Résumé
Sur un dock désaffecté du port de Londres, des punks, une œuvre d'art vivante et un couple de fantômes médiévaux se côtoient dans l'ombre des bacs à marchandises, à la recherche du corps d'un D.J. mort du sida, tandis qu'à Buckingham Palace, la reine d'Angleterre voit son étude de la botanique interrompue par l'arrivée des lettres enflammées d'un amant anonyme. Au cœur de ce tableau onirique débarque sur les quais un jeune juif venu des Amériques pour chercher une cause au nom de laquelle se battre. Quel sera son combat? Que contiennent ces mystérieux bacs empilés aux quatre coins du dock?
Extrait
« TITANICA : Titanica, sans cesse ce mot revenait dans sa bouche. Titanica! Titanica! Comme si à lui seul il avait été porteur de son grand rêve. Un visionnaire, Edmund! Alors qu'un vent immense de libération soufflait, il appréhendait le pire. " Notre liberté leur fera peur... Les bien-pensants vont rappliquer! Et il faudra être armés. " Cette nuit-là, nous sommes devenus amants. »
Revue de presse
« "À vouloir mener les combats des autres, on fait des guerres; à vouloir mener les siens, on fait sa vie." Une phrase lourde des diverses interprétations qu'il est possible de lui prêter, mais significative, à n'en pas douter, de la recherche du sens de la vie à laquelle se livre la jeunesse contemporaine. Cette phrase est de Sébastien Harrison, auteur qui pourrait bien devenir emblématique de sa génération par l'actualité de ses propos et la richesse de ses réflexions. Un nom à retenir. » Sophie Pouliot, Le Devoir, 1er novembre 2001.

À propos de(s) l'auteur(s)
(Photo : Georges Dutil)
Né en 1975 au Québec, Sébastien Harrisson a été formé en écriture dramatique à l'École nationale de théâtre du Canada. Auteur d'une dizaine de pièces, il s'est imposé, tant sur les scènes québécoises que françaises, avec Floes et Titanica. Traduit en allemand, en anglais, en espagnol et en flamand, son travail ne...
  • Disponible à la librairie du CEAD
    comment acheter
    À L'AFFICHE DU CALENDRIER DES AUTEURS
    Warda
    DU 16 JANVIER AU 3 FÉVRIER 2018 THÉÂTRE PROSPERO
    de : Sébastien Harrisson
    CEAD
    Historique
    Mission
    Conseil d'administration
    Prix et concours
    Équipe et coordonnées
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d’administration
    Partenaires
    Faire un don
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d'auteur
    Devenir un auteur membre
    Pour le public
    Activités 2017-2018
    Activités 2016-2017
    Calendrier des auteurs
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignants
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs
    Liste des textes
    Liste des traductions