AccueilÉquipe et coordonnéesSe connecterEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  Répertoire  »  Recherche détaillée
La petite scrap [2004]
(Éditions Lansman, Belgique, 2005)

Pour ce texte l'auteure a bénéficié de la Résidence d'écriture franco-canadienne du CEAD de mars 2003.
Création
Théâtre PàP, 22 février 2005
Auteur(s)
Dominick Parenteau-Lebeuf (Auteur féminin)
Durée
1h40
Nombre de personnages
5 Personnage(s), 2 Femme(s), 3 Homme(s), 5 Acteur(s)
Traduction(s)
Résumé
Minnie loue la chambre du nouveau-né qu'elle a perdu à Jacob, un ex-enfant tueur récemment remis en liberté. Sur les traces de son frère de meurtre, Ludo installe son atelier dans le réduit d'à côté. Neuf ans après le crime sordide qu'ils ont commis enfants, les deux jeunes hommes se retrouvent. Trois rédemptions possibles : Jacob dans la vie des martyrs, Ludo dans la beauté et Minnie dans un désir retrouvé. Mais, en toile de fond, il y a la presse à sensation et ses lecteurs familiers qui, comme des corneilles, croassent de funestes auspices.
Plus d'informations »
Extrait
« JACOB : Où tu vas? / MINNIE : Travailler. À l'hôpital Enfant-Jésus. À la buanderie. C'est en attendant. C'est une question de temps. J'ai besoin de temps. / JACOB : Je comprends. (Temps.) C'est noble, un hôpital. / MINNIE : On peut dire ça, oui. / JACOB : Tu crois qu'il pourrait avoir une job sale pour moi, ton Enfant-Jésus? / MINNIE : Pourquoi sale? / JACOB : Parce que je crois que je suis sur terre pour ça. »
Revue de presse
« Dominique Parenteau-Lebeuf s'inspire du sujet et des personnages d'un fait divers survenu en 1993 [celui des deux garçons qui ont froidement assassiné un jeune enfant de deux ans, en Angleterre], pour faire état d'une troublante réalité qui nous dépasse tous. Rajoutez à cela son écriture à la fois poétique, évocatrice et décapante et ce don qu'elle a, on le sait maintenant, d'exacerber certaines situations en se servant des mots comme autant de scalpels, et vous saisirez que si La petite scrap s'inspire d'un fait divers, c'est pour éclairer ces comportements limites à partir desquels nous avons tous à nous définir individuellement. » Michel Bélair, Le Devoir, 22 février 2005&r « Une pièce exigeante qui ne laissera personne dans le confort et l'indifférence. » Stéphane Despatie, Voir, 3 mars 2005&r « La plus récente pièce de Dominick Parenteau-Lebeuf [La petite scrap] est loin d'être une récréation. Elle nous plonge dans les zones les plus troubles et les plus troublantes de la psyché humaine. » Ève Dumas, La Presse, 28 février 2005&r « Cette pièce, inspirée d'un fait divers parmi les plus atroces du XXe siècle, a suscité chez le public un grand trouble. Rarement a-t-on vu des applaudissements aussi contraints à la fin d'une représentation. Assurément, Dominick Parenteau-Lebeuf ne craint pas d'aborder les sujets les plus délicats. […] Fort heureusement, le traitement n'est pas réaliste. La dramaturge apporte un souffle poétique à tout ce qu'elle touche et son style très évocateur, parfois même fantaisiste ou onirique, lui fait éviter d'emblée l'écueil. [… Elle] mélange allègrement les registres, recourant parfois à un humour caustique, témoignant d'autres fois d'une étonnante gravité, alors que ses tirades nous rappellent d'augustes versets bibliques. Cette dramaturge des plus éloquentes avait déjà prouvé qu'elle n'avait pas peur de la polémique, qu'elle pouvait produire une œuvre riche, foisonnante […] Elle persiste et signe avec La petite scrap. » Alexandra Jarque, Cahiers de théâtre JEU n° 115, juin 2005.

À propos de(s) l'auteur(s)
(Photo : Henri-Jacques Bourgeas)
Née au Québec en 1971, Dominick Parenteau-Lebeuf passe une partie de sa jeunesse en France et en Australie. Dramaturge et scénariste, traductrice à ses heures, diplômée en écriture dramatique de l'École nationale de théâtre, elle est l'auteure d'une œuvre théâtrale publiée en grande partie chez Lansman éditeur et traduite en...
  • Disponible à la librairie du CEAD
    comment acheter
    À L'AFFICHE DU CALENDRIER DES AUTEURS
    Straight Jacket Winter
    DU 18 AU 29 OCTOBRE 2017 THÉÂTRE LA SEIZIèME
    de : Gilles Poulin-Denis
    Le long voyage de Pierre-Guy B.
    VENDREDI 27 OCTOBRE 2017 THÉÂTRE L’ESCAOUETTE
    de : Philippe Soldevila
    CEAD
    Historique
    Mission
    Conseil d'administration
    Prix et concours
    Équipe et coordonnées
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d'administration
    Partenaires
    Faire un don
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d'auteur
    Devenir un auteur membre
    Pour le public
    Activités 2016-2017
    Calendrier des auteurs
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignants
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs
    Liste des textes
    Liste des traductions