AccueilÉquipe et coordonnéesSe connecterEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  Répertoire  »  Recherche détaillée
Villa Dolorosa [2013]

Création
Espace Go, 17 septembre 2013
Traducteur(s)
Sarah Berthiaume (Auteur féminin)
Frank Weigand (Auteur masculin)
Durée
2h15
Nombre de personnages
6 Personnage(s), 4 Femme(s), 2 Homme(s), 6 Acteur(s)
Original
  • Original en allemand par Rebekka Kricheldorf sous le titre de Villa dolorosa (en allemand)
Résumé
Trois ans après l’accident de leurs parents, les enfants Freudenbach espèrent toujours le début d’une nouvelle vie au cœur de la villa familiale. Aujourd’hui, c’est le 28e anniversaire d’Irina. On sort le tourne-disque et les vieux vinyles. Entre conversations absurdes et philosophiques, les vapeurs d’alcool n’arrivent pas à masquer l’ennui. Un an plus tard, c'est de nouveau l’anniversaire d’Irina. Et la fête est ratée, comme toujours. Pas grave, on se reprendra l'année prochaine.

Extrait

«IRINA: Le bonheur, le bonheur, le bonheur, c’est surestimé; le sens, le sens, le sens, c'est ça qui importe, que la vie ait un sens, ben jusqu’ici, la mienne en a pas, faque je cherche pis je cherche, pis j'arrive absolument pas à en trouver un, chaque matin, je reste couchée à réfléchir, où, où, où se trouve le sens de mon existence?»

Revue de presse

«Divisée en trois tableaux, cette transposition des Trois sœurs de Tchekhov dans l’Allemagne d’aujourd’hui de Rebekka Kricheldorf, dans une traduction à saveur locale signée Frank Weigand et Sarah Berthiaume, s’avère une vision peu flatteuse mais ô combien jouissive d’une bourgeoisie oisive et d’une jeunesse trop gâtée.»

La pochitude des choses
, Manon Dumais, Voir.ca, 26 septembre 2013

 

«Sous la plume habile de Kricheldorf, le drame existentiel prend des allures de vaudeville (impression exacerbée par la mise en scène), et l’humour le dispute au cynisme. Se dessine le portrait d’une génération en manque d’idéal, qui souffre de n’avoir pour horizon que la nécessité de travailler pour gagner de l’argent

Villa Dolorosa : vide existentiel, Aurélie Olivier, Revue JEU, 23 septembre 2013

 


À propos de(s) l'auteur(s)
(Photo : Jérémie Battaglia)

Issue de l’Option-Théâtre Lionel-Groulx, cuvée 2007, Sarah Berthiaume est auteure et comédienne. Sa première pièce, Le Déluge après, a reçu le prix de l’Égrégore 2006 et a été sélectionnée par la SACD pour être mise en lecture au festival d'Avignon 2007 avant d’être créée, en 2008, au théâtre de la...
  • Disponible pour le prêt
    comment acheter
    À L'AFFICHE DU CALENDRIER DES AUTEURS
    CEAD
    Historique
    Mission
    Conseil d’administration
    Prix et concours
    Équipe et coordonnées
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d’administration
    Partenaires
    Faire un don
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d'auteur
    Devenir un auteur membre
    Pour le public
    Activités 2017-2018
    Calendrier des auteurs
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignants
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs
    Liste des textes
    Liste des traductions