AccueilÉquipe et coordonnéesSe connecterEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  CEAD  »  Conseil d'administration


COMITÉ EXÉCUTIF


Présidente
LISE VAILLANCOURT

Auteure dramatique et romancière, Lise Vaillancourt a écrit une quinzaine de pièces de théâtre. Elle s'est fait remarquer avec Marie-Antoine, opus 1 (1984), Billy Strauss (1990) et un petit récit, Journal d'une obsédée (1989) tous publiés aux Herbes rouges. En 1996, elle a publié un deuxième roman, L'Été des eiders, chez Leméac. Ce roman ainsi que ses pièces pour enfants, La Balade de Fannie et Carcassonne (1994) et Le Petit Dragon (1996) lui ont valu d'être finaliste au prix du Gouverneur général du Canada en 1996 et en 2000. Elle a aussi écrit deux pièces pour théâtre acrobatique, lili et Moi moi moi. Ces deux pièces créées et produites par Dynamo Théâtre ont connu d'importantes tournées en Europe, en Asie, aux États-Unis, et dans l'Ouest canadien. En avril 2001, sa pièce L'Affaire Dumouchon (Duchesnes éditeur) était présentée à La Licorne (m.e.s Martin Faucher). Durant la saison 2008-2009, deux de ses pièces ont été créées: Une histoire pour Édouard (m.e.s Hélène Blanchard) produite par le Théâtre des confettis et Les Exilés de la lumière (m.e.s Geoffrey Gaquère) présentée en codiffusion avec Espace Libre. Tout est encore possible a été créée en novembre 2009 au Théâtre d'Aujourd'hui par la compagnie Les Deux mondes. Plusieurs fois boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada, Lise Vaillancourt a été auteure en résidence au Art Studio à Banff, aux Francophonies en Limousin et à La Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon. Dans les années 80, elle a été une des figures dirigeantes du Théâtre Expérimental des Femmes et a participé à la fondation de l'Espace Go. Dans les années 90, elle a assumé la direction artistique du Théâtre de la Ville à Longueuil durant 9 ans et a ainsi contribué largement à la circulation du théâtre de création au Québec et au Canada. Dans les années 2000, elle a siégé comme experte à la Commission Internationale du théâtre francophone (CITF).


Vice-président
PASCAL BRULLEMANS

Pascal Brullemans construit une dramaturgie qui questionne le croisement des formes entre l'écriture et le spectacle vivant. Ses projets l'ont conduit notamment en France, en Allemagne, en Belgique ou au Mexique, pour travailler en étroite collaboration avec différents metteurs en scène.  En 2002, son adaptation de La dame aux camélias reçoit le prix de l'académie pour la meilleure production région. En 2005, la création Hippocampe reçoit le prix de la critique montréalaise. En 2011, la création Beauté, Chaleur et Mort obtient le prix du meilleur spectacle remis par Carte prem1ère. La production sera reprise l'année suivante au CNA, puis au festival Carrefour à Québec. Après une première incursion en théâtre jeune public avec L'armoire, l'auteur poursuit sa démarche vers les adolescents avec la pièce Isberg, (prix du Jugendtheater 2012) produite par le théâtre du Clou, et avec Monstres crée en 2012 par la compagnie Bande d'art et d'urgence. Sa pièce Vipérine, lauréate du prix Louise-LaHaye 2013 et du prix jeune public des journées des auteurs de Lyon, est produite par la compagnie Projet Mû et poursuit sa tournée au Québec et en France.


Secrétaire-trésorière
ANNICK LEFEBVRE

Avant d'avoir terminé son Bac en critique et dramaturgie, Annick Lefebvre avait assis ses fesses de stagiaire dans la salle de répétition d'Incendies de Wajdi Mouawad et avait participé au Sommet sur l'engagement du Théâtre du Grand Jour. Depuis sa sortie de l'UQAM en 2003, l'auteure a semé plusieurs courts textes dans des événements d'artistes émergents. En 2012, Annick a fondé Le Crachoir, compagnie qui questionne le rôle de l'auteur au sein du processus de création, de production et de représentation d'une œuvre. Elle est l'auteure d'Artères parallèles (Maude Gareau, Prospero, 2010) de La messe en 3D (Annick Lefebvre, Jamais Lu, 2012) et de Ce samedi il pleuvait (Marc Beaupré, Aux Écuries, 2013). En 2012-2013, elle était également de l'équipe de Jusqu'où te mènera ta langue? (Jamais Lu, CNA d'Ottawa et Maisons de la Culture de Montréal), de Des filles qui ont de la gueule (FIL/Lion d'or), de C'est quoi notre problème? (Jamais Lu/Périscope de Québec) et de 26 lettres : abécédaire des mots en perte de sens (Jamais Lu/Aux Écuries). En plus de donner vie, avec Julie-Anne Ranger-Beauregard, aux levers de rideau à géométrie variable du projet Les Semblables (Le Crachoir, Aux Écuries). En 2013, elle était de l'équipe d'auteurs des Contes Urbains du Théâtre Urbi et Orbi (Stéphane Jacques, La Licorne). Annick plonge actuellement dans l'écriture de J'accuse, son prochain projectile dramaturgique. Elle collabore également aux prochaines créations du Théâtre L'Instant et des Cousines Canines.



ADMINISTRATEURS


MARTIN BELLEMARE

Martin Bellemare complète le programme d'écriture dramatique à l'École nationale de théâtre du Canada en 2008. Le Chant de Georges Boivin remporte le prix Gratien-Gélinas en 2009. Le texte est lu publiquement au Théâtre du Rideau Vert (2010), au Théâtre de la Huchette à Paris (2011), à la Maison des arts de Laval (2011), ainsi qu'au Théâtre de la Tête Noire à Saran (Orléans, 2013). La pièce est créée en octobre 2012 à La Balustrade du Monument-National (m.e.s  Mario Borges). Son texte La Liberté est présenté en lecture publique à Dramaturgies en Dialogue, à Text'Appeal du Théâtre Les Ateliers à Lyon, aux Actuelles du TAPS à Strasbourg, ainsi qu'au Théâtre du Quai à Angers. En 2012, la pièce décroche l'Aide à la création du Centre National de Théâtre (France) et est sélectionnée par le Bureau des Lecteurs de la Comédie-Française. La Liberté est créée au Québec par le Théâtre La Rubrique en 2013 (m.e.s Christian Fortin). De janvier à mars 2012, il profite d'une résidence d'écriture au Théâtre de l'Aquarium à Paris, où il travaille sur L'Homme en scène et La Chute de l'escargot (une pièce jeune public qui décroche le deuxième prix du comité de lecture du TNG). Pour le Théâtre Ébouriffé, il écrit Un Château sur le dos (m.e.s Marie-Eve Huot), présenté à la Maison Théâtre et au Théâtre Les Gros Becs au cours de la saison 2013-2014. Ce texte est traduit en allemand et mis en espace au festival Primeurs de Sarrebruck en 2012. Des pieds et des mains est présenté en lecture publique à Dramaturgies en Dialogue 2013. Pour Kobol marionnettes, il écrit VooDoo, présenté au Festival international des arts de la marionnette à Saguenay et au Festival Phenomena. Il donne aussi plusieurs ateliers d'écriture et de médiation culturelle dans le circuit des écoles primaires de Montréal.


SÉBASTIEN DAVID

Diplômé de l'École nationale de théâtre en interprétation en 2006, Sébastien David est aussi auteur et metteur en scène. Comme acteur, on a pu le voir dans une quinzaine de productions théâtrales dont Chambre(s) de Pascal Chevarie (m.e.s. Eric Jean) au Théâtre de Quat'Sous, Ce samedi il pleuvait d'Annick Lefebvre (m.e.s. Marc Beaupré) aux Écuries et Les cendres bleues de Jean-Paul Daoust (m.e.s Philippe Cyr) au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui. Comme auteur, on lui doit T'es où Gaudreault précédé de Ta yeule Kathleen, spectacle qui lui a valu plusieurs prix. Son deuxième texte, Les morb(y)des, est présenté au Théâtre de Quat'Sous en mars 2013, en lecture publique à la Comédie-Française à Paris (où il remporte le coup de cœur du public) puis encore en lecture à La Mousson d'été en Lorraine. Sébastien bénéficie également d'une résidence d'artiste au Théâtre de Quat'Sous depuis 2012 où il s'adonne à plusieurs projets de création ainsi qu'une résidence chez Bluff, compagnie de théâtre pour public adolescent, pour laquelle il créera son texte Les Haut-Parleurs à l'automne 2015. Par ailleursil assure la direction générale et artistique de sa compagnie de théâtre, La Bataille, dont la dernière production, Scratch de Charlotte Corbeil-Coleman, a eu lieu à La Petite Licorne en avril 2014. Il enseigne aussi de façon régulière et passionnée à l'École nationale de théâtre du Canada.


CÉLINE DE GUISE


Céline De Guise, auteure et commissaire d'exposition, journaliste et animatrice à la Société Radio-Canada, a été pendant plus de quinze ans directrice des communications au gouvernement. Elle a dirigé le Musée du Bas-Saint-Laurent et a coordonné des expositions internationales au Musée de la civilisation. Titulaire d'une maîtrise en musicologie et d'une licence en histoire de l'art (Paris IV), elle a aussi étudié en communication et en psychothérapie. Depuis plusieurs années, Céline poursuit une recherche en écriture liée à des pratiques artistiques variées. Elle a notamment suivi un stage d'écriture avec Larry Tremblay. Son livre Depuis, tout a grandi, écrit en collaboration avec Michel Côté et publié en 2012 (éditions Triptyque), a été bien accueilli par la critique. Très impliquée dans son milieu, elle siège sur le conseil d'administration du Centre d'exposition L'Imagier, du Conseil régional de la culture de l'Outaouais et du Centre CARMEN, dont elle est la porte-parole. Elle fait également partie de l'équipe des communications des éditions Neige-galerie. Aussi membre des associations d'auteurs de l'Outaouais et de l'Ontario francophone, elle coordonne depuis deux ans Le Bateau-livre, une croisière en mots et en musique qui rassemble des auteurs venus des deux provinces.



DAVID PAQUET

Diplômé du programme d'écriture dramatique de l'École nationale de théâtre du Canada en 2006, David Paquet a depuis vu sa pièce Porc-épic, éditée chez Dramaturges Éditeurs, être présentée à Montréal, en Allemagne, au Mexique, en Autriche, en France et en Belgique. Il a participé en juillet 2008 au Séminaire international d'auteurs émergents de la Sala Beckett à Barcelone. L'année suivante, une première mouture de son texte Le Brasier était mise en lecture dans le cadre de la huitième édition du festival du Jamais Lu. Gagnant de la sixième édition du concours Le théâtre jeune public et la relève, David Paquet a vu sa pièce pour adolescents 2 h 14 sur les planches de la Maison Théâtre en janvier 2010 dans une mise en scène de Claude Poissant. Parallèlement à sa démarche en écriture dramatique, il a aussi touché au slam, aux contes, à la poésie, à la prose et au spoken word.


SOPHIE PRÉFONTAINE

Sophie Préfontaine évolue dans le milieu des arts et de la culture depuis plus de 15 ans où elle œuvre comme gestionnaire et consultante. En 2004, elle devient membre du Barreau du Québec. Après avoir occupé les fonctions d'avocate plaidante au sein du contentieux du Ministère de la Justice du Québec, le Regroupement québécois de la danse la charge, en 2008, de réaliser les Grands Chantiers de la danse et les Seconds États généraux de la danse professionnelle du Québec. De 2010 à 2012, elle est directrice générale de la Fondation Jean-Pierre Perreault, un organisme voué à la mise en valeur du patrimoine chorégraphique de danse contemporaine. Combinant sa passion pour les arts et le droit, Me Préfontaine se spécialise en droit des arts et des communications et siège actuellement au conseil d'administration du Centre des auteurs dramatiques et agit à titre de secrétaire du CPE des Rires.


  • Dans la librairie
    CEAD
    Historique
    Mission
    Nouvelles
    Conseil d'administration
    Équipe et coordonnées
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d'administration
    Partenaires
    Faire un don
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d'auteur
    Devenir un auteur membre
    Pour le public
    Activités 2014-2015
    Calendrier des auteurs
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignants
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs
    Liste des textes
    Liste des traductions