AccueilÉquipe et coordonnéesEnglish
CEAD CEAD
ACCUEIL  »  CEAD  »  Conseil d’administration
*|MC:SUBJECT|*
LE CONSEIL D'ADMINISTRATION 


COMITÉ EXÉCUTIF
ÉRIC NOEL, PRÉSIDENT  
Éric Noël a complété le programme d'écriture dramatique de l'École nationale de théâtre du Canada. Depuis, sa pièce Faire des enfants (Leméac) a remporté le prix Gratien-Gélinas 2010. Elle a ensuite été créée à Montréal, au Théâtre de Quat'Sous, en 2011, en plus d'être traduite en allemand et en anglais. Sa pièce pour enfants La mère, le père, le petit et le grand a été retenue dans le cadre de la résidence La chambre d'amis, à la Maison Théâtre, en 2014-2015. Sa dernière pièce, Ces regards amoureux de garçons altérés, a été lue au Festival du Jamais Lu 2015 et a remporté en France l'aide à la création du Centre national du Théâtre. Elle a été mise en lecture et interprétée à Paris et Strasbourg par Stanislas Nordey, directeur du Théâtre National de Strasbourg.

Crédit photo: Pat Beliste
 
PASCALE ST-ONGE, VICE-PRÉSIDENTE
Pascale St-Onge est une autrice dramatique et librettiste basée à Montréal. En 2018, elle co-crée avec Frédéric Sasseville-Painchaud le spectacle KINK, présenté à Espace Libre et publié en 2019 aux Éditions du Remue-Ménage. En 2018, elle remporte le prix 3 Femmes - Mécénat Musica en tant que librettiste pour la création de « L'hiver attend beaucoup de moi », opéra composé par Laurence Jobidon, dont la première mondiale aura lieu à l'automne 2020, mis en scène par Solène Paré, dans une production de l'Opéra de Montréal et de l'Atelier Lyrique de l'Opéra de Montréal.
Crédit photo: Maxime Côté
 
FRANCINE D'ENTREMONT -  TRÉSORIÈRE ET MEMBRE COOPTÉE
Francine Lalonde d'Entremont oeuvre comme gestionnaire dans le milieu des arts et de la culture depuis plus de 40 ans. Pendant près de 20 ans, elle a assumé des postes de direction dans des compagnies théâtrales à Montréal. Après avoir géré le projet de construction du Théâtre Espace Go, elle a accompagné les équipes de la Maison théâtre et Espace libre dans la réalisation de leur projet de rénovation. En 1999, elle est partie prenante de la mise sur pied et est nommée directrice générale du Fonds de stabilisation et de consolidation des arts et de la culture du Québec. Elle assumera cette fonction jusqu'à sa fermeture en 2006.

Pendant près de 15 ans elle agit comme coordonnatrice externe pour le programme La Brigade volante du Conseil des Arts du Canada – secteur francophone. Elle a aussi été associée au projet de recherche des HEC - Les crises financières dans le secteur des arts : prévenir plutôt que guérir – à titre  de co-chercheur et de membre du conseil de gouvernance. Depuis plusieurs années, elle est associée au programme Mentorat culturel maintenant géré par la Chaire de gestion des arts à HEC. Depuis l'automne 2010 elle enseigne à l'École nationale de théâtre du Canada. Tout au long de sa carrière, elle a été membre de comités d'évaluation, de comités consultatifs et membre actif de nombreux conseils d'administration.

 
ADMINISTRATRICES ET ADMINISTRATEURS
MAXIME CARBONNEAU

Diplômé du Conservatoire d'art dramatique de Montréal, Maxime Carbonneau travaille comme créateur multidisciplinaire en tant que metteur en scène, auteur et comédien. Il met en scène et co-écrit Descendance (publié chez Instant scène) au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui dans le cadre de la résidence de La Messe Basse, compagnie dont il est co-directeur général et artistique. Il créé le spectacle Siri en coproduction au Festival TransAmériques, lequel est repris au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui, en tournée à Rio de Janeiro, Édimbourg, et à Dublin. Il monte également La femme la plus dangereuse du Québec (publié automne 2019 aux Herbes rouges) à partir des archives de la poète Josée Yvon à la salle Fred-Barry du théâtre Denise-Pelletier et Les murailles d'Erika Soucy au Théâtre Périscope à Québec. Depuis Siri, Maxime est régulièrement invité à prendre part à des conférences sur la question de l'intelligence artificielle en création et développe son deuxième projet en dialogue avec l'I.A. avec sa collaboratrice Laurence Dauphinais, Afin de me rejoindre dans le nuage | In order to join me in the cloud . En 2018, le Conseil des arts du Canada lui remet le prix John-Hirsh, reconnaissant son travail qui préfigure des accomplissements majeurs sur le plan de l'excellence et de la vision artistique. 

GABRIELLE CHAPDELAINE
Gabrielle Chapdelaine est une autrice dramatique, scénariste et traductrice installée à Montréal dans un confort relatif, diplômée du programme d'écriture dramatique de l'École nationale de théâtre du Canada en 2017. Elle a écrit quelques pièces, dont Une journée (Prix Gratien-Gélinas, 2018) et La retraite (lue dans sa version anglaise au Playwrights Workshop Montreal, 2019). Elle a été scénariste sur des projets comme Les invisibles, émission diffusée sur les ondes de tva en 2019. Elle a aussi traduit, entre autres, la pièce Zahgidiwin/Amour de Frances Koncan pour le Festival du Jamais lu 2019. Elle développe actuellement d'autres projets de télé et de webséries et travaille sur une prochaine pièce de théâtre.
Photo : Charlie-Marois
 
DAVE JENNISS
Né à Trois-Pistoles, Dave Jenniss est un acteur, metteur en scène et dramaturge Québécois et Malécite et est directeur artistique du théâtre Ondinnok. Il s'est fait connaître en premier lieu comme comédien dans la pièce Hamlet le Malécite (2004), produite à Montréal par Ondinnok et mise en scène par Jean-Frédéric Messier. En 2013, il remporte le Prix du public étudiant du meilleur acteur de soutien du Théâtre Denise Pelletier pour son interprétation de Moineau dans Zone. Jenniss a ensuite signé de nombreuses pièces où il explore ses origines autochtones, dont Wulustek (Dramaturges Éditeurs, 2011), Le tambour du temps (2012), Ktahkomiq (2017) et sa pièce pour le jeune public Mokatek et l'étoile disparue (2018) qui est disponible sous forme de livre jeunesse aux Éditions Hannenorak. En 2020 il signera son cinquième texte Nmihtaqs sqotewamqol / la cendre de ses os.
Photo : mbtphotographie
 
MISHKA LAVIGNE
Mishka Lavigne est autrice dramatique et traductrice littéraire. Elle est l'autrice de la pièce Cinéma co-produite par le Théâtre la Catapulte et le Théâtre Belvédère en avril 2015 et publiée aux Éditions l'Interligne. En mars 2017, on a aussi pu voir son monologue Vigile, écrit pour le Théâtre Rouge Écarlate d'Ottawa, texte très salué par la critique.

Elle a aussi écrit Havre, créée à la Troupe du Jour de Saskatoon en septembre 2018 puis lors de la saison régulière du Théâtre POCHE/GVE de Genève en janvier 2019. Le texte, publié aux Éditions l'Interligne, est lauréat du Prix littéraire du Gouverneur Général 2019 dans la catégorie Théâtre francophone en plus d'avoir été finaliste au Prix Michel-Tremblay. Traduite en anglais par Neil Blackadder (Haven), la pièce a été lue au Festival International Voices de Chicago en mai 2018 et au Festival Primeurs de Sarrebrück en novembre 2018 dans une traduction allemande de Frank Weigand (Hafen), en plus de remporter le prix de la meilleure pièce lors de ce festival.

Mishka est l'autrice d'une première pièce en anglais, Albumen, développée au Banff Playwrights' Lab en 2016, puis aux États-Unis via le National New Play Network en 2017. Albumen a été lue au Red Tape Theatre de Chicago en juillet 2018 et a été créée à Ottawa en mars 2019. Une deuxième production de Albumen a eue lieu dans le cadre du No:Intermission Festival à Sydney en Australie en juillet 2019.

Récemment, on a pu voir son texte Copeaux mis en scène par Éric Perron et produit par le Théâtre de Dehors, avec l'appui du Théâtre Catapulte et de Créations In Vivo. Son nouveau texte Shorelines a été développé en résidence chez Horseshoes & Hand Grenades Theatre à Ottawa et sera produit prochainement chez Tableau d'Hôte Theatre à Montréal. Mishka travaille présentement à l'écriture d'un livret d'opéra de chambre bilingue avec le compositeur Tim Brady.

Mishka est aussi traductrice, autant vers le français que vers l'anglais et signe une douzaine de traductions de pièces de théâtre, d'albums pour enfants, de fiction et de poésie. Elle est aussi lectrice pour le comité anglophone de la Maison Antoine-Vitez de Paris.Crédit photo: Marianne Duval
 

MARIE-CHRISTINE LÊ-HUU
Diplômée du conservatoire d'art dramatique de Québec, Marie-Christine Lê-Huu est à la fois comédienne, auteure, metteure en scène et scénariste. Son texte Les Disparus, chronique de la cruauté lui a valu une nomination au Gala des Masques 2003. Elle a aussi collaboré avec la compagnie Pupulus Mordicus, qui a produit ses pièces Faust, pantin du diable, et Les enrobantes, cabaret décolleté pour psychanalyste plongeant (couronnée Meilleure production Québec au Gala des Masques 1999). Plus récemment, sa pièce Jouliks a obtenu un grand succès au Théâtre d'aujourd'hui, pièce pour laquelle elle a été nominée au Gala des Masques en 2005 pour le meilleur texte original ainsi que pour le Prix du Gouverneur général. Cette même pièce a aussi reçu un excellent accueil au Zone Urbaine Théâtre à Bruxelles en Belgique. Cette pièce fait d'ailleurs l'objet actuellement d'une adaptation cinématographique. Elle a aussi écrit deux pièces pour marionnettes avec le Théâtre de l'Avant Pays, La forêt dans la tête et Le voyage. Elle travaille maintenant à l'écriture d'une nouvelle pièce Anna Kriovna, à la scénarisation d'un long métrage jeunesse et de l'adaptation de Jouliks ainsi qu'à une troisième pièce pour le Théâtre de l'Avant-Pays. Comme comédienne, elle a participé essentiellement à des créations dont 2025, l'année du serpent de Philippe Ducros, produit par le Théâtre du Grand Jour (2003) et le spectacle La crise, de la compagnie de théâtre jeunesse Motus. Son incarnation du personnage de Tibor, de l'émission jeunesse Cornemuse, lui a valu une nomination au gala des prix Gémeaux 2002. Elle a aussi été en nomination aux Gémeaux en 2008 et au Gala Artis en 2010 pour son rôle d'Alia dans la série jeunesse très populaire Toc toc toc.
Crédit photo : Izabel Zimmer
 
PHILIPPE RACINE, membre coopté
Acteur/créateur polyvalent que l'on peut voir régulièrement sur les scènes du Québec et à travers le monde, ces plus de 15 ans de pratique professionnelle lui ont permis de développer ses talents d'acteur (Nyotaimori, L'Énéïde, Contre la Suite du Monde), de dramaturge (Toutou Rien, La Fugue, Lequel est un Basquiat et plusieurs textes en théâtre d'intervention), de metteur en scène (Qui Veut la Peau d'Antigone, M'appelle Mohammed Ali), d'administrateur de compagnie (Qui Va Là, Théâtre de la Sentinelle), de marionnettiste (Philémon et Baucis, Baobab), de doubleur (Docteur Sleep, Queen and Slim, Harriett), de compositeur, d'enseignant et de médiateur (Maison Théâtre). Depuis 2019, il est artiste en résidence au TNM. Il s'implique avec bonheur au sein du Conseil d'administration du CEAD. Prochainement, il incarnera Jimi dans TRIP à l'Espace Libre et Théo dans Lysis au TNM.
Crédit photo : Justin Laramée
 
OLIVIER SYLVESTRE
Auteur et traducteur, Olivier Sylvestre détient un baccalauréat en criminologie de l'Université de Montréal ainsi qu'un diplôme d'écriture dramatique de l'École nationale de théâtre du Canada. Sa première pièce, La beauté du monde (Leméac) a remporté le Prix Gratien-Gélinas et a été finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général. Chez Hamac ont été publiés un recueil de récits, noms fictifs (finaliste au Prix des libraires du Québec catégorie roman et aux Prix littéraires du Gouverneur général, lauréat du Prix du premier roman de Chambéry), le désert, ainsi que deux pièces, La loi de la gravité (lauréate de plusieurs prix, produite au Québec et en Europe, traduite en anglais et en allemand) et Guide d'éducation sexuelle pour le nouveau millénaire,  créée au Théâtre Denise-Pelletier à Montréal en 2020. Dans la forêt disparue, sa plus récente œuvre tout public, et Les Sentinelles, pour chœur d'ados, qu'il a mise en scène au Théâtre Université de Montréal en 2020, ont remporté l'Aide à la création d'ARTCENA (Paris). Il anime des ateliers d'écriture et fait de l'accompagnement dramaturgique.
Crédit photo: Patrick Palmer
 
MAXINE VISOTZKY-CHARLEBOIS, membre cooptée
Maxine Visotzky-Charlebois détient un baccalauréat en droit et un certificat en études féministes de l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Avocate depuis 2016, elle a travaillé pendant quelque temps à la défense des travailleurs et travailleuses syndiqué.e.s et non-syndiqué.e.s avant de retourner sur les bancs de l'école pour compléter sa maîtrise en droit du travail au département des sciences juridiques de l'UQAM. Elle est actuellement candidate au doctorat en droit à l'université d'Ottawa et chargée de cours à l'École des relations industrielles à l'Université de Montréal. Ses champs d'intérêt en recherche concernent notamment l'accès à la justice, le droit du travail et plus précisément la situation des travailleurs et travailleuses au statut précaire. Grande amatrice de théâtre depuis un jeune âge, c'est avec un enthousiasme sincère qu'elle s'est jointe il y a trois ans au conseil d'administration de la compagnie de théâtre Création Dans la Chambre  et qu'elle joint maintenant celui du CEAD.
Crédit photo : Amélie Philibert
  • Dans la librairie
    CEAD
    Historique
    Mission
    Mesures contre le harcèlement
    Conseil d’administration
    Prix et concours
    Équipe et coordonnées
    Partenaires
    La fondation
    Historique
    Prix de la Fondation
    Conseil d’administration
    Partenaires
    Collecte de fonds 2021
    Soirée-bénéfice 2019
    Pour les membres
    Activités dramaturgiques
    Activités de diffusion
    Dépôt de textes
    Protocole de mise en page
    Droits d’auteur
    Devenir un auteur ou une autrice membre
    Pour le public
    Divans-lits
    Calendrier des auteurs et autrices
    Centre de documentation
    Pour les curieux
    Nouveaux textes
    Nouvelles traductions
    Pour les enseignant.e.s
    Dossiers spécialisés
    Audiovidéothèque
    Liens importants
    Répertoire
    Recherche détaillée
    Liste des auteurs et autrices
    Liste des textes
    Liste des traductions